HARO!

"Le monde, c'est tout vanité"

HARO! est un triptyque pluridisciplinaire construit sur le parallèle contremusique/contestation dans l’Occitanie du XIVème siècle. Projeté et plannifié sur plus de deux ans (de 2020 à 2022), il s’agit de développer trois volets dont chacun sera l’objet d’un spectacle ou d’une performance à mi-chemin entre musique, performance vocale et danse.

 

À bien des égards, le XIVème siècle résonne avec notre XXIème siècle. Grands changements sociétaux, écologiques et sociaux, nombre de problématiques et d’événements semblent se trouver un écho. La guerre, les épidémies, les crises religieuses et spirituelles, tout ce qui nourrissait un discours eschatologique (lié à la fin du monde) au XIVème siècle, pourrait désormais relever  de celui de l’effondrement ou d’un millénarisme contemporain. Au coeur de la démarche d’ERANOS, il nous semble pertinent de multiplier les allers/retours entre ces deux siècles pour explorer les questions existentielles, universelles comme intemporelles, et les alternatives qui en ont émergé pour les traduire artistiquement.

Pour cela, le projet HARO! s’ancre dans le Midi, l’Occitanie, d’hier et d’aujourd’hui. D’abord, parce que c’est dans ce territoire que la compagnie s’est implantée, ensuite parce que cette zone a subi hier et aujourd’hui ces ébranlements de plein fouet et qu’ils ont été notés, marqués, vocalisés ou chantés. Enfin, c’est parce que nous croyons en l’expression  d’une culture qui s’enracine, d’un « art appliqué » concernant un même lieu et reliant des époques différentes.

 

Le point de départ de ce projet (Débordements en marge) est le manuscrit ms. 94 contenant la messe dite de Toulouse, conservé à la Bibliothèque du Patrimoine de la ville de Toulouse, objet inestimable produit au XIVème siècle et chargé de secrets dont ceux qui entourent la rédaction de la messe, écrite dans les marges du manuscrit. Elle sera mise en perspective avec les voix dissidentes qui grondent au sein du clergé en Languedoc au début du siècle. Le volet central d’HARO! (Chants hors champs) traitera de la vocalité des premiers soulèvements, du son des premières révoltes populaires contre un système établi et figé, désormais perçu comme injuste et oppressif. Enfin, le troisième et dernier pan (Grand passage, la voie est libre) revisitera la forme d’expression née au XIVème, exutoire et chargée de symboles qu’est la danse macabre. 

 

En cherchant à collaborer avec des artistes et des chercheur.se.s, la compagnie ERANOS, avec HARO!  se fixe pour objectif de développer un projet participatif à destination d’un public varié et de produire une série de performances que chacun.e pourra s’approprier en voyant dans un héritage du passé un peu de son quotidien et de sa réalité.  

haro interj. et n.m. :

1. Interjection d’appel.

2. Cri d’alarme ou de détresse, appel au secours.  3. Tumulte, vacarme.

4. Crier haro sur, soulever l’indignation contre qqn.

5. Terme juridique dont on se servait pour faire venir qqn directement devant le juge.

Dictionnaire Larousse du moyen français

ET IN TERRA PAX.mp3Cie Eranos
00:00 / 03:30
Kyrie - Messe de Notre Dame - G. de MachCie Eranos
00:00 / 04:06